Université de Strasbourg

Actualités

nov. 16 2017

4 octobre 2017 : les étudiants du master de Marketing et gestion du sport ont...

Toutes les actualités

Partenaires

Vous êtes ici : Actualités & Agenda   >   Contacts   >   Vie syndicale

Vie syndicale

Pour tout renseignement sur le SNESUP UDS

Actualité syndicale UDS ; comment se syndiquer ; contacts etc. :
https://www.unistra.fr/index.php?id=11682 (il faut être préalablement connecté à l'ENT)

Le SNESUP à la Faculté des sciences du sport

Parmi les enseignants chercheurs de la faculté, William Gasparini et Michel Koebel sont membres du Syndicat national de l'enseignement supérieur (SNESUP). Ils appartiennent également à l'Intersyndicale "Responsabilité Démocratie Collégialité" de l'Université de Strasbourg.

Au CNU, nous défendons quelques principes fondamentaux comme :
- la transparence des critères d’évaluation des carrières des enseignants chercheurs, tant par les instances nationales (CNU et AERES) que locales à l'UDS ;
- le droit à exercer toutes les facettes de notre métier et la reconnaissance de l’ensemble des missions des enseignants chercheurs (recherche, enseignement, administration) ;
- l'équité de l’accès féminin-masculin et SVS-SHS au CNU, aux carrières et aux promotions.

Au delà de revendications propres aux enseignants chercheurs, nous défendons également les personnels administratifs et tous les personnels précaires à l'UDS, notamment dans le contexte de la fusion des trois universités strasbourgeoises qui provoque des effets parfois désastreux.

Nous œuvrons aussi pour la reconnaissance des STAPS dans l’Enseignement Supérieur et la Recherche et la défense de toutes leurs disciplines et de tous leurs personnels. Nous défendons une relation étroite entre recherche et formation dans les cursus STAPS répondant aux besoins de production de savoirs (pouvoir connaître, comprendre et agir) en phase avec tous les différents champs scientifiques présents dans les filières de formation (Éducation, Entraînement, APA, Management, Ergonomie) et avec les différents secteurs socio-professionnels (santé, intégration, performance, commerce, tourisme…). Nous souhaitons une meilleure reconnaissance des recherches en Sciences de l’Éducation et de l’Intervention qui donnent toute leur place aux cursus et aux métiers de l’enseignement dans les STAPS et à l’IUFM dans les Universités. Nous oeuvrons enfin pour une meilleure intégration des doctorants, des enseignants-docteurs en poste dans les composantes universitaires.