Université de Strasbourg

Actualités

oct. 20 2017

Journée d’études Le sport comme construction européenne le 9 novembre 2017...

oct. 13 2017

La faculté des sciences du sport est sous les feux de la rampe depuis la...

Toutes les actualités

Partenaires

Vous êtes ici : Actualités & Agenda   >   Recherche   >   E3S   >   Composition de l'équipe   >   BOLZ Daphné

BOLZ Daphné

Maître de conférences - HDR (Université de Rouen)

Email daphne.bolzuniv-rouen.fr
   

 

 

Thèmes de recherche
1. Enjeux identitaires, politiques et culturels des pratiques physiques en Europe (Grande-Bretagne, Allemagne, Italie) de la fin du XIXe au milieu du XXe siècle : influences et transferts.
2. Définitions, oppositions et histoires internationales des concepts (‘sport’, ‘olympisme’, ‘Leibesübungen’, ‘éducation physique’, ‘fitness’…).
3. Les espaces des pratiques physiques : politiques de construction des équipements sportifs, l’espace des stades et la mise en scène des masses, l’architecture sportive comme reflet des systèmes politiques européens.
4. Les enjeux géopolitiques, économiques et éthiques des Jeux olympiques.

Biographie

Née en 1978, Daphné Bolz a fait des études en STAPS (DEA, 2000), en langue et civilisation italiennes (DEUG, 1999) et en sciences sociales (DEA, 2001) à l’Université Marc Bloch de Strasbourg. Elle a préparé sa thèse de doctorat en co-tutelle sous la direction de Bernard Michon (Strasbourg) et Gunter Gebauer (Freie Universität Berlin) dans le cadre du Collège Doctoral Européen des Universités de Strasbourg. En 2005, elle soutient ce travail intitulé : Éducation et spectacle sportifs en Italie fasciste et en Allemagne nazie. Étude à partir des équipements sportifs.

De 2006 à 2009, elle obtient deux contrats de recherche européens (FP6-IEF-2006 & FP7-IEF-2007) et travaille comme Research Fellow au International Centre for Sports History and Culture de l’Université De Montfort de Leicester (Grande-Bretagne).

Recrutée comme maître de conférences en 2009 à l’Université de Rouen, elle est placée en détachement pour deux ans (02/2013-01/2015) à l’Université Humboldt de Berlin où elle effectue au Centre for British Studies une recherche sur les relations anglo-allemandes dans l’entre-deux-guerres (financement européen FP7-IEF-2011).

D. Bolz a soutenu son Habilitation à diriger des recherches le 2 décembre 2014 à Université de Strasbourg. Son mémoire était intitulé : « La politisation des corps et des esprits en Europe de la fin de la Première Guerre mondiale aux débuts de la Guerre froide. Italie – Allemagne – Angleterre ». Jury : Philip Dine (Galway, Irlande – rapporteur et président), Teresa González Aja (Madrid, Espagne – rapporteur), Richard Holt (Leicester, UK – rapporteur), Jean Saint-Martin (Strasbourg – garant), Alfred Wahl (Strasbourg).

Les enseignements universitaires qu’elle a dispensés en France, en Grande-Bretagne et en Italie concernent l’histoire du sport et de l’éducation physique, les institutions sportives nationales et internationales, l’histoire de la performance et de l’entraînement, les médias, l’olympisme, l’architecture sportive, la sociologie du sport et la méthodologie de la recherche.

Recherche et activités internationales

Daphné Bolz travaille sur les enjeux identitaires, politiques et culturels des pratiques physiques en Europe de la fin du XIXe au milieu du XXe siècle. Ses recherches portent sur la Grande-Bretagne, l’Allemagne et l’Italie et concernent autant les modes d’organisation du sport au niveau national que les relations et les influences internationales.

Elle a présenté ses travaux à l’occasion de nombreux congrès internationaux et publié dans des revues scientifiques et des ouvrages français, britanniques, italiens et allemands. Secrétaire générale du Comité européen pour l’histoire du sport (mandats 2009-2013 & 2013-2017) et General Editor de la revue European Studies in Sports History, elle est membre de diverses sociétés savantes nationales et internationales. D. Bolz est membre permanente du CETAPS (EA 3832) à l’université de Rouen et chercheur associé à l’E3S (EA 1342) de Strasbourg. Elle a été Visiting Researcher à l’Université Humboldt de Berlin et est Visiting Research Fellow à la Manchester Metropolitan University (GB).

Publications et communications (mise à jour décembre 2016)

Ouvrage

BOLZ D., Les Arènes totalitaires. Fascisme, nazisme et propagande sportive, Paris, Cnrs Éditions, 2008.

Co-direction d’ouvrage

TEJA A., GARCIA ROMERO F., MARIANO S., BOLZ D. (ed.), Sport e Culture, vol. 1: Età antica, Calopezzati (Italie), Edizioni del Convento, 2005.

Coordination de dossiers de revues scientifiques

BOLZ D. & CARPENTIER F., European Studies in Sports History, Vol. 7, 2014, n° spécial “Organising the Olympic Games in the 20th Century”.

BOLZ D. & CARPENTIER F., Stadion, 38-39, 2012-2013, n° spécial “Olympism and International Sport Relations” (paru en 2014).

Publications dans des revues à comité de lecture

BOLZ D., “Sports Policy, the Press and the Origins of the Cold War in Occupied Germany, 1945-1951”, Sport in History, Vol. 35, Number 2, June 2015, 195-216. doi: 10.1080/17460263.2015.1010224

BOLZ D., “Reversing the influence: Anglo-German relations and British fitness policies in the 1930s”, Sport in History, Vol. 34, Issue 4, December 2014, 569-594. doi: 10.1080/17460263.2014.952325

BOLZ D., « L’événement en histoire culturelle du sport : essai d’historiographie », Movement & Sport Sciences/Science et motricité, n° spécial « Histoire culturelle du sport », n° 86, 2014, 81–91. doi : 10.1051/sm/2013107

BOLZ D., „Die Olympischen Spiele 1948 in London im Spiegel der deutschen Presse“, Stadion, Vol. 38/39, 2012/2013, 125-148.

BOLZ D., "Creating places for sport in interwar Europe. A comparison of the provision of sports venues in Italy, Germany and England", The International Journal of the History of Sport, Vol. 29, Nr. 14, September 2012, 1998-2012.

BOLZ D., “Welcoming the world’s best athletes. An Olympic challenge for post-war Britain”, The International Journal for the History of Sport, Vol. 27, No. 6, Avril 2010, p. 1002-1024.

TERRET T., BOLZ D., SAINT-MARTIN J., “My Best Enemy: German-French Relationships and International Sport. 1919-1924”, Stadion, Vol. 34 (2008), No. 1, p. 25-42.

BOLZ D., “Palestre e stadi per l’Italiano Nuovo. La Commissione Impianti Sportivi del Coni fascista e l’architettura degli anni ‘30”, Lancillotto e Nausica. Critica e storia dello sport, n° 36, 3/2007, p. 12-29.

BOLZ D., « Le sportif comme homme nouveau. Comparaison Italie fasciste/Allemagne nazie », Annual of Cesh (devenu European Studies in Sports History), 2005, p. 59-72.

BOLZ D., “Nazismo, olimpismo e antichità. I tre volti culturali delle Olimpiadi del 1936”, Lancillotto e Nausica. Critica e storia dello sport, n° 28, 3/2003, p. 28-37.

Publications (récentes) dans des ouvrages à comité de lecture

BOLZ D., “Sport and Fascism”, in Alan Bairner, John Kelly, Jung Woo Lee (eds), The Routledge Handbook of Sport and Politics, London, Routledge, 2017, p. 55-65.

BOLZ, D., “Modern temples of marble and concrete: the legacy of the unsuccessful Olympic ambition of fascist Rome”, in Richard Holt and Dino Ruta (eds), The Routledge Companion to Sport and Legacy. The Legacy of Mega Sporting Events: challenges and opportunities, London, Routledge, 2015, 339-350.

BOLZ D., “Olympic Heritage – An International Legacy: The Invention of the Modern Olympic Stadium from Coubertin to 1948”, in Jeff Hill, Kevin Moore, Jason Wood (eds), Sport, History and Heritage. Studies in Public Representation, London – New York, Boydell and Brewer, 2012, p. 235-246.

BOLZ D., „Ein neuer Mensch? Die Vorstellung des sportlichen Körpers im faschistischen Italien“ [Un homme nouveau ? La représentation du corps sportif en Italie fasciste], in Michael Krüger (dir.), Der deutsche Sport auf dem Weg in die Moderne. Carl Diem und seine Zeit, Münster, Lit-Verlag, 2009, p. 199-213.

BOLZ D., « Rabaisser, dénoncer et dépasser : la réception des Jeux olympiques de 1924 dans la presse allemande », in Thierry Terret (dir.), Les Paris des Jeux olympiques de 1924, Vol. 3 « Paris politiques, paris médiatiques », Biarritz, Atlantica, 2008, p. 773-801.

BOLZ D., « La mise en scène sportive de l’Italie fasciste et de l’Allemagne nazie. La Coupe du monde de football de 1934 et les Jeux olympiques de 1936 », in André Gounot, Denis Jallat, Benoît Caritey (éd.), Les Politiques au stade. Manifestations sportives nationales et internationales (du xixe au xxie siècles), Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2007, p. 167-184.

BOLZ D., « Le sport dans l’entre-deux-guerres, un outil politique universel ? Architecture sportive et action politique en Italie fasciste et en Angleterre », in Bettina Kratzmüller et al., Sport and the Construction of Identities, Vienne (Autriche), Turia + Kant, 2007, p. 307-314.

Conférences/journées d’études (sur invitation)

BOLZ D., ‘Fitness and the British: an interwar dilemma in the European context’, Sir Derek Birley Lecture (key note presentation) at the conference of the British Society of Sports History (BSSH), Edinburgh (UK), 2-3/09/2016.

BOLZ D., ‘Sport and ideology carved in marble: the “Mussolini Forum” in Rome’, Key note presentation at the congress of the International Society for the History of Physical Education and Sport (ISHPES), Université de Marne-la-Vallée (France), 29/06-02/07/2016.

BOLZ D., “Soothing Hitler and getting prepared: Anglo-German contacts and British fitness policies in the 1930s”, Manchester Metropolitan University, Crewe Campus (Royaume-Uni), 06/02/2014.

BOLZ D., “Finding a place for sport in Europe. Characteristics and significations of urban sport venues in the interwar period”, IJHS Conference/Workshop “Sport and the City: Urbanization and Leisure in Industrialised Europe”, Ruhr-Universität Bochum (Allemagne), 30 September – 01 October 2011.

BOLZ D., „Instrumentalisierung des Sports durch totalitäre Ideologien“ [L’instrumentalisation du sport par les idéologies totalitaires]. Symposium „Sportpolitik zwischen Governance und Regulierung - Macht oder Ohnmacht des Sports in der Politik?“, Université de Cologne (Allemagne), 24-25/06/2010.

BOLZ D., « Une ville dans la ville. Les espaces olympiques de Rome et de Berlin dans l’entre-deux-guerres », Journée d’études franco-canadienne, CETAPS, Université de Rouen, 21/05/2010.

BOLZ D., « Le stade olympique des Jeux de Berlin (1936). Théâtre de performances sportives et d’affirmation idéologique ». Les entretiens de l’INSEP, « Histoire de la performance sportive », INSEP, Paris, 18-20/03/2010.

BOLZ D., “The 1948. The Eve of Europe’s Reconstruction”, Symposium “Sport in Modern Europe” - The making and mediatization of modern sport in Europe: States, media and markets”, Pembroke College, Université de Cambridge (Angleterre), 06-09/01/2010.

BOLZ D., “The problems of the legacy for the 1948 Olympic Games”; « Sport and legacy » Workshop, International Centre for Sport History and Culture. De Montfort University, Leicester (Royaume-Uni), 03-04/12/2009.

BOLZ D., « Existe-t-il des stades totalitaires ? » Journée d’étude Les stades et leurs publics, Sciences-Po Paris, 06/05/2009.

BOLZ D., “Hard Cash and the Cold War: the problems of the legacy for the 1948 London Olympic”. Workshop The Legacy of sports events. Challenges and Opportunities, Bocconi School of Management, Milan (Italie), 05/02/2009.

BOLZ D., „Ein neuer Mensch? Die Vorstellung des sportlichen Körpers im faschistischen Italien“, 3. Tagung zum „Leben und Werk Carl Diems“: Sport und Turnen in der Körpergeschichte der klassischen Moderne, Westfälische Wilhelms-Universität Münster/Westfalen (Allemagne), 30/11-01/12/2007.

BOLZ D., “Sports architecture and totalitarian ideology: fascist Italy and Nazi Germany. A general view” De Montfort University – University of Aarhus (Denmark), 29/03/2007.

BOLZ D., „Sport und Architektursymbolik im Faschismus. Ein Vergleich zwischen der Fußballweltmeisterschaft 1934 in Italien und den olympischen Spielen 1936 in Berlin“, Institut für Sportwissenschaft, Westfälische Wilhelms-Universität Münster/Westfalen (Allemagne), 27/04/2006.

BOLZ D., „Sportstätten und Sportarchitektur in Deutschland und Italien“, Workshop Verkörperung – Entkörperung. Körperbilder und Körperpraxen im Nationalsozialismus, Université Libre de Berlin (Allemagne), 09-12/12/2004.

BOLZ D., « Sport et politique aux Jeux olympiques de Berlin en 1936 », xiie Université d’été de l’Université de Leipzig, « L’Olympisme aux xxe et xxie siècles », Université de Leipzig (Allemagne), 17/09/2004.

Responsabilités (scientifiques, administratives et pédagogiques)

D. Bolz est Secrétaire générale du Comité européen pour l’histoire du sport (CESH) et Fellow de cette société. Depuis 2006, elle est General editor de la revue European Studies in Sports History (listée AERES depuis 2009). Membre du Comité de rédaction de la revue Sciences sociales et sports, D. Bolz est aussi élue au CA de la Société française d’histoire du sport depuis 2003 et membre du Comité scientifique de la Societé italienne d’histoire du sport (SISS).

Experte pour de nombreuses revues internationales et agences de recherche nationales (France, Belgique, Autriche), elle a également participé à un jury de thèse en Italie. Elle a codirigé une étudiante de MPhil à la Manchester Metropolitan University(GB) et codirige la thèse de Lise Cardin sur l’histoire du handball à l’université de Strasbourg (avec Jean Saint-Martin) et et la thèse de Nicolas Hibon sur les stages Maurice Baquet (avec Florence Carpentier).

Elle a co-organisé, avec Angela Teja, le congrès international du CESH de 2004 à Crotone (Italie) et celui de 2016 à Leicester (UK) avec Martin Polley. Elle a également coorganisé le Carrefour d’histoire du sport de Rouen de 2012 avec Florence Carpentier.