Université de Strasbourg

Actualités

juin 13 2017

Un rendez-vous alum'n work intitulé "Les nouvelles attentes et recherches des...

mai 3 2017

Avant de vous orienter vers la licence STAPS, faites le test en ligne et...

Toutes les actualités

Partenaires

Vous êtes ici : Actualités & Agenda   >   Recherche   >   E3S   >   Composition de l'équipe   >   DIDIERJEAN Romaine

DIDIERJEAN Romaine

Ingénieure d'études - Docteure en STAPS mention "Sciences sociales du sport"

Université de Strasbourg - 14 rue René Descartes - 67084 Strasbourg Cedex

Email didierjeanunistra.fr
   

 

 

Thèmes de recherche

1. Rapports sociaux de sexe dans les activités physiques et sportives

2. Immigration et intégration dans et à travers les activités physiques et sportives

3. Comparaison internationale et dimension européenne du sport et de l’éducation physique

4. Promotion de la santé par les APS, étude des ISTS en Europe

Biographie

Titre de la thèse de doctorat : Les pratiques physiques et sportives des filles originaires de Turquie : conditions de pratique, genre et appartenances culturelles. Une comparaison franco-allemande

Date de soutenance : 16 décembre 2011

Directeur de thèse : William GASPARINI

Jury :
- William GASPARINI, Professeur (Université de Strasbourg)
- Catherine LOUVEAU, Professeure (Université de Paris Sud-11)
- Gilles VIEILLE-MARCHISET, Professeur (Université de Strasbourg)
- Otto SCHANTZ, Professeur (Université de Coblence, Allemagne)
- Elke GRIMMINGER, Maitre de conférences (Université de Fribourg, Allemagne)

Résumé
Ce travail de thèse a pour objet de soumettre un ensemble de données recueillies au cours d’une enquête menée en Alsace (France) et en Baden-Württemberg (Allemagne) sur le rapport que les jeunes filles d’origine turque entretiennent avec les activités physiques et sportives. Les sociologies du genre, du sport, de l’immigration et de l’éducation se mêlent dans l’étude de la place faite à ces jeunes filles dans le milieu des APSA, et de celle qu’elles y prennent. Au fur et à mesure qu’on les étudie, qu’on les observe et qu’on les écoute, notre point de vue s’affine : issues de l’immigration turque, de confession majoritairement musulmane, relevant d’une migration fortement populaire, et a fortiori femmes, la population que nous avons ici choisie d’étudier s’inscrit dans une dynamique où les stratégies sont à la fois individuelles et fortement tributaires d’influences collectives et de caractéristiques socioculturelles.
Aussi, le rapport des jeunes filles d’origine turque aux activités physiques et sportives se caractérise pour nombre d’entre elles par l’existence de « conditions de pratique » qui se traduisent, du côté français, notamment par un faible taux de pratique associative et l’émergence de dispenses de natation dans le cadre scolaire (phénomène peu fréquent outre-Rhin). Par ailleurs, la comparaison en tant que méthode nous a permis d’interroger de façon pragmatique la question de la mixité lors d’une activité aussi singulière que la natation où les corps se dénudent, se montrent (ou se cachent) et signent leur « statut » (Boltanski, 1971). Or, on ne saurait penser le corps sans son sexe, sans la sexuation (Fraisse, 1996).
Ainsi, les appartenances sociale, sexuelle et culturelle se conjuguent dans la construction de l’identité de ces filles et de ces jeunes femmes et expliquent, de façon interactive et cumulative, les freins que certaines peuvent rencontrer dans la pratique d’une activité physique ou sportive. En outre, des bricolages identitaires (Dubar, 2000) et autres arrangements entre les sexes (Goffman, 2002) s’expriment à la fois entre individus issus de la « communauté » mais également au sein d’espaces « interculturels » tels que l’école.

Cursus universitaire

2000/2001   1ère année Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives (STAPS)

2001/2002   2ème année STAPS (→ obtention Deug STAPS)

2002/2003   3ème année STAPS (→ obtention Licence STAPS, mention EDM)

2003/2004   4ème année STAPS (→ obtention Maîtrise STAPS – titre de major de promotion)  

2004/2005   5ème année STAPS (DEA « Conditions de la Pratique Sportive »)

2005/2012   Doctorat en STAPS (« Conditions de la Pratique Sportive »)

Publications et communications (mise à jour mai 2016)

Principales publications :

DIDIERJEAN Romaine, « Sport, Gender und Migration in Frankreich », in Gieß-Stüber P. & Blecking D. (Hrsg.), Sport – Integration – Europa. Beiträge für die Sportlehrerbildung, Schneider, Baltmannsweiler, 2008, p. 288-294.

DIDIERJEAN Romaine & WEISS Pierre, « La fabrication sociopolitique de la minorité turque par l’associatif. L’exemple du football en Alsace-Moselle », Laithier S. & Vilmain V. (dir.), L’histoire des minorités est-elle une histoire marginale ?, Presses Universitaires Paris Sorbonne, Paris, 2008, p. 199-209.

WEISS Pierre & DIDIERJEAN Romaine, « Sport et immigration : de l’identification communautaire à l’intégration nationale ? L’exemple des clubs de football « turcs » en Alsace », in Dessajan S., Hossard N., Ramos E., « Immigration et identité nationale ». Une altérité revisitée, Consommations et Sociétés, L’Harmattan, Paris, 2009, p. 161-177.

DIDIERJEAN Romaine, « Les pratiques physiques et sportives des jeunes filles originaires de Turquie dans les milieux scolaire et associatif », in Boudreault P.-W. & Dressler W. (dir.), Aux confins de la nation. Pour une sociologie de la frontière, L’Harmattan, coll. « Dossiers Sciences Humaines et Sociales », Paris, 2011, p. 229-248.

WEISS Pierre & DIDIERJEAN Romaine, « Naturaliser les stéréotypes. Les clubs de football "turcs" au prisme de la presse régionale », dossier « France et Allemagne : le sport à l’épreuve des identités », Revue d’Allemagne (AERES), tome 44, n°4, déc. 2012, p. 487-500.

DIDIERJEAN Romaine, « Jeune fille turque en cours d’éducation physique : une exclusion par la minorité ? Eclairages et enjeux à travers une étude franco-allemande », dossier « Minorités en éducation et dans le monde du travail », Initio, Revue sur l’éducation et la vie au travail, n°4, 2014 (en ligne).

VIEILLE MARCHISET G., KNOBÉ S., DIDIERJEAN R., ACETI M., DIGENNARO S., GRIMMINGER E., « Corps en mouvement, corps en santé : regard socio-anthropologique sur des enfants de quartiers pauvres en Europe », dossier Le corps dans l’intervention (psycho)sociale, Revue l’Observatoire, n°80, 2014.

DIDIERJEAN Romaine, « Pratiques physiques et sportives des filles "turques" : enjeux et débats à travers une comparaison franco-allemande », dossier « Comparer le sport. Analyses et controverses », Revue Sciences Sociales et Sport (AERES), n°8, 2015, p.103-124.

GASPARINI William, KNOBE Sandrine, DIDIERJEAN Romaine, « Physical activity on medical prescription: a qualitative study of factors influencing take-up and adherence in chronically ill patients », Health Education Journal (AERES), vol. 74, n°6, nov. 2015 (en ligne).


Principales communications :

DIDIERJEAN Romaine & WEISS Pierre, « La fabrication socio-politique de la minorité turque par l’associatif : l’exemple du football en Alsace-Moselle », colloque international L’Histoire des minorités est-elle une histoire marginale ?, Paris EPHE Sorbonne, 21-22 mai 2007.

DIDIERJEAN Romaine, « "Nous" et "ces Autres". Le développement d’un entre-soi socio-culturel chez les originaires de Turquie en France et en Allemagne dans leur rapport aux activités physiques et sportives », colloque de l’Association Internationale de Sociologie de Langue Française, Istanbul (Turquie), 7-12 juillet 2008.

DIDIERJEAN Romaine, « Les pratiques physiques et sportives des jeunes filles originaires de Turquie dans les milieux scolaire et associatif. Analyse comparative France (Alsace) / Allemagne (B-W) », colloque trinational Les Unes et les Autres en migration, Metz-Dudelange-Trèves-Talange, 16 mai 2009.

DIDIERJEAN Romaine, « Sport et interculturalité : le cas des filles d’origine turque en milieu scolaire. Enjeux et limites d’une étude franco-allemande », colloque international, interdisciplinaire et trilingue Interculturalité. Enjeux et limites, Illkirch, 21-22 octobre 2010.

DIDIERJEAN Romaine, « Pratiques physiques et sportives des filles "turques" : quelles contraintes sociales ? Enjeux et réalités à travers une comparaison franco-allemande », colloque Femmes, corps et contraintes sociales, Le Mans, 28-29 mars 2013.

DIDIERJEAN Romaine, « Pratiques physiques et sportives des filles "turques" : enjeux et débats à travers une comparaison franco-allemande », congrès international Société de Sociologie du Sport de Langue Française, Strasbourg, 29-31 mai 2013.

DIDIERJEAN Romaine, GASPARINI William, KNOBE Sandrine, « Pratiquer le sport sur ordonnance médicale. Effets et limites d’un dispositif local de prescription d’activités physiques et sportives », Ve congrès de l’Association Française de Sociologie, Nantes, 2-5 septembre 2013.

DIDIERJEAN Romaine, « L’accessibilité à la pratique sportive féminine », projet « Nos championnes viennent des quartiers », Comité Département Olympique et Sportif du Val d’Oise, Saint Brice sous Forêt, 4 juin 2014.

DIDIERJEAN Romaine & GUIOT Pascaline, « Complexité des tansmissions dans la pratique sportive des jeunes filles. Etude exploratoire dans un lycée du centre Alsace », Journée d’étude Corps, santé, transmission : la place des femmes, Strasbourg, 28 avril 2016.

Participation à des contrats de recherche et à la vie scientifique

Collaboratrice d’un projet soutenu par la Commission européenne (Socrates Comenius 2.1) : « Développement de la compétence interculturelle par le sport dans le contexte de l’élargissement de l’UE », en partenariat avec la Pologne, l’Allemagne et la République tchèque (EA1342, de 2005 à 2008).

Collaboration scientifique et technique au projet « Communautés sportives » mené par l’Equipe de recherche Sport et sciences sociales de l’Université de Strasbourg (EA1342) en 2012.

Membre d’un séminaire franco-allemand organisé alternativement et semestriellement depuis 2008 entre les facultés de sociologie de l’Université de Strasbourg et de la Goethe Université de Frankfurt portant sur la socialisation, la famille et le genre en contexte migratoire.

Ingénieure d’étude en 2013 dans le cadre du dispositif « Prescription médicale d’activités physiques et sportives » en partenariat avec la Ville de Strasbourg, l’Agence régionale de santé Alsace et l’Université de Strasbourg (équipe de recherche Sport et sciences sociales, EA1342).

Ingénieure d’étude en 2013 dans le cadre du programme de recherche IDEX « APSAPA-Europe » (équipe de recherche Sport et sciences sociales, EA1342)

Implication dans l’organisation et la modération de diverses rencontres scientifiques, telles que le colloque international « Corps, éducations, mondialités. Approches comparatives dans l’espace francophone » qui s’est tenu à Strasbourg au printemps 2012, ou encore le 7ème congrès international de la Société de Sociologie du Sport de langue française (mai 2013) organisé par l’Equipe de recherche Sport et sciences sociales (EA1342).

Responsabilités (scientifiques, administratives et pédagogiques)

Chargée d’enseignement au sein de la faculté des sciences du sport de l’Université de Strasbourg depuis 2005. Attachée temporaire d’enseignement et de recherche de 2010 à 2012.

Vacations administratives au sein de l’Université de Strasbourg de 2004 à 2010.

Ingénieure d’étude dans le cadre du dispositif « Prescription médicale d’activités physiques et sportives » en partenariat avec la Ville de Strasbourg, l’Agence régionale de santé Alsace et l’Université de Strasbourg (équipe de recherche Sport et sciences sociales, EA1342).

Ingénieure d’étude dans le cadre du parcours de formation IDEX « European resort & wellness manager », Faculté des Sciences du sport de Strasbourg / Lycée hôtelier d’Illkirch (2014/2016)