Université de Strasbourg

Actualités

juil. 25 2017

Vous avez décidé de vous inscrire en 1ère année de licence STAPS?Prenez le...

juil. 24 2017

Avant de finaliser votre inscription en 1ère année de licence STAPS, faites le...

Toutes les actualités

Partenaires

Vous êtes ici : Actualités & Agenda   >   Recherche   >   E3S   >   Composition de l'équipe   >   FALL Ibrahima

FALL Ibrahima

Doctorant en STAPS mention "Sciences sociales du sport"

Université de Strasbourg - 14 rue René Descartes - 67084 Strasbourg Cedex

Email ibrahima.falletu.unistra.fr
Tél  

 

 

Thèmes de recherche

1. Marketing et sponsoring sportif

2. Sport, médias et communication événementielle

3. Formation et emploi sportif au Sénégal

Biographie

Certificat d’Aptitude au Professorat d’Education Physique et Sportive (CAPEPS) à l’Institut National Supérieur de l’Education Populaire et du Sport l’Université Cheikh Anta DIOP (UCAD) de Dakar en 1998

DESS en Marketing international/Communication à l’Institut Supérieur de Management (ISM) de Dakar en 2004

Diplôme d’Entraineur d’athlétisme (Licence A) de la Faculté des Sports de l’Université Leipzig (Allemagne) en 2007

Diplôme de Management du Sport co-organisé par l’Université Cheikh Anta DIOP (UCAD) de Dakar, le Centre International d’Etude du Sport (CIES) de Neuchâtel et la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) en 2008

DESS en Ingénierie et Gestion de la Formation au Centre Africain d’Etudes Supérieures en Gestion (CESAG) en 2009

Mémoire de Master
--> « Elaboration des référentiels d’activités et de compétences d’un moniteur de fitness au Sénégal » Mémoire de DESS en Ingénierie et gestion de la formation, 2009
--> « Le sponsoring du football au Sénégal: quelles stratégies pour les entreprises ? » Mémoire de Master en Marketing/Communication, 2004

Thèse de Doctorat
Titre : Étude comparative des facteurs de fréquentation d’événements sportifs au Sénégal
Directeur de thèse : Gary TRIBOU

Résumé de la thèse
La cohabitation entre les activités physiques traditionnelles sénégalaises et les pratiques sportives occidentales importées, et les réappropriations qu’en a faites le peuple, dessinent une physionomie complexe et plurielle du système sportif sénégalais. Les signes sont nombreux qui témoignent de l’hétérogénéité des pratiques sportives au Sénégal : les qualificatifs utilisés, le nombre de pratiquants et de spectateurs mobilisés, etc. En effet, l’un des aspects les plus visibles de l’éclatement des pratiques sportives est l’opposition entre les sports dits « traditionnels », relevant du patrimoine culturel national, et les sports modernes introduits par la colonisation. Aussi, l’importance d’une pratique sportive pourrait se mesurer par le nombre de pratiquants et par sa capacité à mobiliser un public spectateur nombreux. Et, de ce point de vue, la lutte avec frappe et le football populaire « navétane » sont sans commune mesure avec les autres disciplines sportives, malgré l’impact notable du football professionnel (Kane, 2005). En effet, si les rencontres de lutte avec frappe et les tournois de navétane soulèvent de nombreuses passions et de l'enthousiasme auprès de la population (avec des compétitions qui se jouent parfois à guichets fermés), le championnat de de ligue professionnelle de football peine à mobiliser. Ce faisant, il importe de s’interroger sur l’attitude des spectateurs des évènements sportifs au Sénégal. Ainsi, la question de recherche qu’on se pose est la suivante : Quelles sont les attentes et les facteurs influençant la décision des spectateurs d’assister à des évènements sportifs au Sénégal ?- cette question induisant une démarche comparative entre des pratiques qui font recettes et d’autres qui attirent moins de spectateurs.
Cette recherche s’inscrit dans une perspective de marketing culturel dans sa tentative de prendre en compte de la dimension socioculturelle dans la consommation des évènements sportifs.
L’objectif de ce travail est de mieux connaître les spectateurs, leurs attentes et leurs expériences de consommations de spectacles sportifs au Sénégal.

Publications et communications (mise à jour février 2016)

1. Articles publiés dans des revues nationales ou internationales à comité de lecture  

TINE C. T. et FALL I. (2015), « Les représentations du corps chez les femmes pratiquant le fitness à Dakar », Journal de la Recherche Scientifique de l'Université de Lomé, Série B, 17(3), Lomé, p. 285-293.

2. Communications orales avec expertise

« L’étude de la congruence entre marques de sponsors et celle de la lutte sénégalaise avec frappe » au Colloque international “Corps, Educations, Mondialités: approches comparées dans l’espace francophone” du 22 au 25 mai 2012 à Strasbourg.

« La randonnée pédestre comme outil de communication et de mobilisation » (co-écrite avec Cheikh Tidiane Tine) au Colloque « Sport et dynamiques sociales en Afrique francophone» organisé du 29 au 31 octobre 2014 à l’Institut National Supérieur de l’Education Populaire et du Sport (INSEPS) de l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar.

« Les représentations du corps chez les Sénégalaises pratiquant le fitness » (co-écrite avec Cheikh Tidiane Tine) au Colloque « Sport et dynamiques sociales en Afrique francophone» organisé du 29 au 31 octobre 2014 à l’Institut National Supérieur de l’Education Populaire et du Sport (INSEPS) de l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar.

« Lutte, violence et télévision au Sénégal » (co-écrite avec Cheikh Tidiane Tine) au colloque international de Dakar sur le thème : « La violence dans tous ses états », organisé du 28 au 30 janvier 2016 à l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar.

Enseignement

Assistant stagiaire à l’Institut National Supérieur de l’Éducation Populaire et du Sport (INSEPS) de l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar

- Marketing et sponsoring sportif

- Entrepreneuriat

- Communication sociale

- Athlétisme

Divers

Coordonnateur du Programme de Formation en Management du Sport co-organisé par l’Université Cheikh Anta DIOP (UCAD) de Dakar, le Centre International d’Etude du Sport (CIES) de Neuchâtel et la Fédération Internationale de Football Association (FIFA).

Chef du Bureau Communication de la Direction de la Planification et de la Réforme de l’Education (DPRE) au Ministère de l’Education Nationale du Sénégal (2009-2011).