Université de Strasbourg

Actualités

avril 9 2018

Deux conférences sont organisé&es cette semaine à l'université :- mardi 10...

avril 3 2018

Lucie Cordani, titulaire du master APAS-ID, est lauréate du prix national de...

Toutes les actualités

Partenaires

Vous êtes ici : Actualités & Agenda   >   Recherche   >   E3S   >   Composition de l'équipe   >   MAUGENDRE Axel

MAUGENDRE Axel

Doctorant en STAPS mention "Sciences sociales du sport"

Université de Strasbourg - 14 rue René Descartes - 67084 Strasbourg Cedex

Email axelmaugendrehotmail.fr
Tél  +33 6 18 325 325 (WhatsApp)
+961 71 142 433 (Téléphone)

 

 

Thèmes de recherche

1. Les pratiques confessionnelles dans le sport

2. L’organisation sociale et politique des minorités religieuses

Biographie

- Mémoire de première année de Master : Le soufisme et la Tariqa alawiyya dans le sud-ouest de la France (2015)

- Mémoire de Master « Religions et Sociétés » à l’Université Bordeaux Montaigne. La maison des Druzes du Liban : Une institution religieuse et communautaire. Sous la direction du professeur Nouhou de l’institut d’études politiques de Bordeaux (2016).

- Thèse de Doctorat sous la direction du Pr. William Gasparini

Dans un pays au système politique particulier, le confessionnalisme, les places réservées aux moments d’unités nationales sont rares. Au Liban, ce sont dix-huit communautés religieuses reconnues constitutionnellement qui prétendent à des droits politiques. Ces communautés s’affrontent et s’allient sur le plan politique mais aussi dans le sport.
Le projet doctoral est ici de mener une recherche sur les sports collectifs au Liban. Ces sports, le football, le basket-ball et le volleyball ont été identifiés comme étant les plus représentatifs. Cette recherche a comme cible les clubs masculins et féminins de première division des sports cités.
La recherche a pour but de définir du point de vue macrosociologique les liens entre les clubs et les structures politiques et religieuses du Liban. Les clubs seront divisés en trois strates d’études, les joueurs (de l’équipe première), les encadrants des clubs et les externes (supporteurs et médias principalement). Les structures politiques et religieuses définies dans cette étude seront les partis politiques et les communautés religieuses issues du système confessionnel et consociatif libanais.
Cette enquête pour reprendre les thèmes de Franck Moroy a pour but de comprendre en quoi les clubs sont-ils des espaces investis par la politique et le religieux et quels sont les indices de ses présences ?
Pour répondre à ses interrogations, les champs de l’histoire politique, de l’anthropologie sociale et de l’ethnographie urbaine seront mis à contribution pour affiner les données macrosociologiques.
Cette étude peut aussi répondre à différentes questions sur le sport au Liban. Des questions comme la géographie du sport de haut niveau et de ses infrastructures et son financement notamment avec les travaux du docteur Nadim Nassif.
Par l’introduction des premières divisions féminines, c’est aussi une étude qui peut permettre d’introduire des questionnements sur la féminisation du sport et la place du sport féminin dans le discours des sportives et celui des personnes extérieur à ces pratiques.
Pour revenir aux questions principales, celles des liens entre sports collectifs et système confessionnel, l’un des buts de cette recherche est de percevoir la formation d’entités collectives complémentaires ou antagonistes. Ces entités : le club, le parti, la confession, la ville ou le quartier peuvent se distinguer et se rejoindre dans le cas libanais. Sans préjuger des résultats, il est souvent écrit ou commenté que « tout le monde sait quel tel club c’est un club… » Au choix : sunnite, Amal, chrétien, Hezbollah, Pro-Aoun, etc. c’est justement « ce que tout le monde sait » qu’il faut questionner par l’intermédiaire des personnes à l’intérieur des institutions sportives que sont les clubs d’élite. De plus, l’élitisme vient ajouter comme difficulté pour les institutions la nécessaire sélection des meilleurs éléments pour continuer à prétendre à une place dans des championnats concurrentiels.
Ces championnats s’établissant dans un système politique confessionnel établissant une division de fait entre les citoyens et des géographies mentales propres à chaque individu ; la rencontre sportive entre clubs devient un évènement extérieur à ses identités capables de produire des échanges obligeant les participants à interagir entre eux. Ces interactions amenant des réflexions et des actions, ce sont ces réflexions et actions qui veulent être interrogées dans cette étude.

Publications et communications (mise à jour décembre 2017)

Communications orales avec expertise

Maugendre A., « Le Liban et ses équipes nationales, l’unité dans la division », The 2nd international Congress of the I3SAW, Sports Sciences in the Arab World and Europe, à Stirling (Écosse), le 27 avril 2017.

Enseignement

Professeur de français l’École de Guerre de l’Armée libanaise (l’école des officiers).

Invité à l’American University of Beirut (AUB) part Danyel Reiche (Associate Professor) dans son cours «Politics of Sport ».

Divers

Cofondateur du réseau Lebanese Sports Scholar Network (LESSN) avec le Professeur Reiche et le docteur Nassif au Liban.

Entraineur adjoint de l’Équipe Nationale du Liban U20 de rugby à XV.

Coordinateur de Rugby Academy of Lebanon à Beyrouth.