4ème séminaire du Centre d’excellence franco-allemand Jean Monnet "Sport : enjamber les frontières"

Événement à venir
Séminaire

Avant son report d'une année pour cause de pandémie, le championnat d'Europe des nations de football devait se dérouler pour la première fois en juin 2020 dans un espace européen transfrontalier. Le format prévu restant inchangé en 2021, se jouant des frontières, les matchs se tiendront dans 12 villes d'Europe. Le Centre d’excellence franco-allemand Jean Monnet se saisira de cet événement pour s’interroger sur la réalité et les enjeux des pratiques et des politiques sportives transfrontalières.

5 février 2021
9h30 17h
Amphithéâtre D, bâtiment le CARDO, Sciences Po Strasbourg, 7 rue de l’Ecarlate, 67000 Strasbourg

« Sport : enjamber les frontières » Des échanges transnationaux à la coopération transfrontalière par et dans les pratiques sportives

Dans le contexte transfrontalier européen, l’analyse des politiques de développement de la coopération entre pays, en particulier dans le cadre de territoires incluant des frontières nationales, montre que la thématique du sport est présente, au même titre que celles de la culture, de la jeunesse ou des transports. La coopération sportive est considérée comme une façon de faire vivre un territoire transfrontalier de manière concrète, en facilitant les échanges et en se passant de compétences linguistiques. Les dispositifs sportifs de coopération transfrontalière entre pays sont généralement conçus « par le haut », à partir d’un projet institutionnel porté par des organisations sportives, des collectivités territoriales et des autorités publiques. D’autres exemples montrent des initiatives « par le bas » et une volonté d’impliquer les populations dans les échanges. Dès lors, quels sont les enjeux et les effets de l’institutionnalisation de la coopération transfrontalière dans le sport ? Comment faire vivre un espace-frontière ? Avec quelles pratiques physiques et/ou sportives et pour quel public ? Historiquement, ces territoires européens donnent également à voir des rencontres informelles entre sportifs qui ne tiennent pas compte des frontières. Quels sont les usages de ces pratiques et qui sont ces « passeurs » transfrontaliers ? Aujourd’hui, la coopération dans le domaine du sport se fonde sur un travail en réseau entre les différents partenaires des groupements territoriaux de coopération situés de part et d’autre de la frontière. La plupart d’entre eux se réunissent généralement dans un cadre informel au sein de groupes de travail transfrontaliers ou procèdent à des échanges d’information. Quels sont les dispositifs actuels de la coopération et quels en sont les effets concrets sur les populations ? L’objectif du séminaire est de présenter les résultats de recherches récentes sur le sport transfrontalier à partir des sciences sociales et d’établir un état des lieux de la coopération transfrontalière par le sport, notamment dans l’espace franco-allemand. Parce qu’elle nous encourage à relativiser les pratiques et les résultats d’études locales, la comparaison avec d’autres espaces transfrontaliers (notamment franco-espagnol et franco-italien) et avec le secteur de la jeunesse contribuera à enrichir l’analyse.