Journée d'étude « Participation et contestation dans les candidatures aux Jeux olympiques et paralympiques »

Événement à venir
Journée d'études

Le laboratoire Sport et sciences sociales (E3S), en lien avec l’Initiative d’Excellence (IdEx) « La participation des citoyens dans les candidatures européennes aux JOP 2024 », organise une journée d’étude intitulée « Participation et contestation dans les candidatures aux Jeux olympiques et paralympiques » qui se déroulera le 11 février 2021 à la Maison Interuniversitaire des Sciences de l'Homme – Alsace (MISHA).

11 février 2021
8h
Salle de conférence - MISHA

Journée d’étude

« Participation et contestation dans les candidatures aux Jeux olympiques et paralympiques »

Cette journée d’étude propose d’analyser la place qu’occupent les citoyens dans la définition des politiques publiques en matière de méga-événements sportifs, et en particulier des Jeux olympiques et paralympiques. À l’occasion des candidatures des métropoles intéressées et de leurs États respectifs, des mouvements de contestation se développent de plus en plus souvent, parallèlement aux opérations de promotion de ces événements. Mais il est aussi de plus en plus fréquent de voir les organisateurs – et les responsables politiques dont ils dépendent – mettre en place des dispositifs de démocratie participative ou directe pour associer les citoyens aux décisions publiques afin de favoriser l’acceptabilité sociale des grands événements sportifs. Par ailleurs, le processus de candidature, qu’il aboutisse ou non au succès, produit des effets autant sur les publics engagés dans ces négociations ou ces oppositions que sur le devenir des politiques sportives locales.

De nombreuses questions se posent sur la réalité de la participation. La voix des citoyens a-t-elle été in fine relayée, entendue ou ignorée dans les décisions politiques en vue de présenter ou non la candidature ? Quels types de dispositifs de participation ont été mis en place ? S’agissait-il de simples opérations de communication au service d’enjeux politiques locaux ou nationaux ? Ou est-ce qu’une véritable dynamique a existé présageant une implication des citoyens à plus long terme ? Depuis quand la place des citoyens a pris de l’importance dans ces processus et est-elle appelée à s’institutionnaliser dans des dispositifs obligatoires du cahier des charges imposé par le CIO ?

Ces différents thèmes – autour des deux axes principaux : « les stratégies de conquête des publics » et « les mouvements de contestation » des grands événements sportifs (et plus particulièrement des JOP) – feront l’objet de conférences et de communications par des chercheurs européens et américains spécialistes de ces questions. L’objectif est de développer la recherche sur ces sujets innovants et encore peu traités, et de créer un réseau international de veille sur le sujet.

Elle est organisée par l’unité de recherche « Sport et sciences sociales » de l’université de Strasbourg, en lien avec l’Initiative d’Excellence (IdEx) « La participation des citoyens dans les candidatures européennes aux JOP 2024 » qu’elle a portée entre 2018 et 2020 pour étudier les candidatures des quatre métropoles européennes aux JOP de 2024 (France, Allemagne, Italie et Hongrie). Les résultats de cette recherche seront révélés à cette occasion.

Cette rencontre est organisée par l’unité de de recherche « Sport et sciences sociales » (UR 1342) de l’Université de Strasbourg, et plus particulièrement par Michel Koebel, professeur en sociologie, qui a dirigé cette initiative d’excellence, avec Hugo Bourbillères, maître de conférences à l’UFR STAPS de Rennes, qui en a été le maître d’œuvre durant un an de post doctorat, ainsi que William Gasparini, professeur en sociologie et titulaire de la chaire européenne Jean Monnet en sciences sociales du sport.

Tony Orival, post doctorant, est responsable de l’organisation de la rencontre : orival@unistra.fr – 03 68 85 63 20.